Parcours clinique

Étape 1 : consultation chirurgien

Lors de la consultation initiale, après confirmation du diagnostic, le chirurgien décide avec vous de la méthode opératoire la plus adaptée à votre cas. La date et le lieu de l’intervention sont déterminés. Le chirurgien dicte un courrier pour votre médecin traitant et l’information qui vous est délivrée est validée par un document écrit. Un dossier à destination de l’anesthésiste, de la clinique et de votre mutuelle vous est remis.

Étape 2 : consultation anesthésiste

La consultation d’anesthésie est obligatoire. Elle doit avoir lieu dès que possible, au plus tard 48 heures avant l’intervention. Le médecin anesthésiste prend connaissance des documents médicaux que vous lui aurez apportés, des médicaments éventuels que vous prenez, évalue votre état de santé, vous explique la méthode d’anesthésie la plus adaptée à votre cas et vous remet éventuellement une prescription d’examens complémentaires. Il vous donne également la conduite à tenir concernant vos traitements habituels.

Après avoir validé votre prise en charge auprès de votre mutuelle, vous devez également prendre contact avec la clinique, pour l’établissement du dossier administratif. Vous apportez vos cartes de sécurité sociale, mutuelle et autres assurances.

Étape 3 : intervention

La veille de l’intervention :

– Vous pouvez manger comme d’habitude.
– Si vous êtes fumeur, vous pouvez fumer une cigarette après le repas du soir, puis cesser totalement.
– Prenez une douche à la Bétadine avant le coucher.
– Si vous suivez habituellement un traitement médical, conformez-vous à la prescription du médecin anesthésiste.
– Si vous en éprouvez le besoin, vous pouvez prendre un sédatif en conformité avec l’avis du médecin anesthésiste.

Le matin de l’intervention :

– Vous ne devez rien manger.
– Vous pouvez boire jusqu’à deux heures avant l’intervention : liquide clair sans pulpe ni gaz (eau, thé, jus de pomme). Pas de café.
– Prenez une douche à la Bétadine.

À la clinique :

– Après les formalités administratives
– L’infirmière s’assurera que vous avez bien pris la douche à la Bétadine.

Étape 4 : salle de soins post-intervention

Après l’intervention :

– Vous serez autorisé à boire une heure après le retour dans votre chambre.
– Une collation vous sera servie deux heures après.
– Vous pourrez rentrer chez vous trois à six heures après l’intervention après la visite du chirurgien et/ou de l’anesthésiste.
– L’un ou l’autre peuvent dans de rares cas vous recommander de passer une nuit à la clinique.
– Ils vous remettront une ordonnance de prescriptions et un rendez-vous pour une visite de contrôle, ainsi que le compte-rendu opératoire et une lettre pour votre médecin.
– Vous ne devez pas conduire le soir de l’intervention

Il est recommandé que vous soyez accompagné pour le retour au domicile. Il est impératif que vous soyez accompagné pendant la nuit qui suit l’intervention.

 Étape 5 : retour au domicile

Recommandations postopératoires :

Le chirurgien ou l’anesthésiste vous remettra une ordonnance d’antalgiques.

Vous pouvez effectuer tous les gestes de la vie courante dès le retour au domicile. Vous
pouvez porter un sac de poids raisonnable.

Vous devez bouger, marcher beaucoup, éviter de rester longtemps assis ou couché. Le mouvement améliore la circulation du sang et assouplit les muscles.

Vous pouvez aussi pédaler sur un vélo d’appartement, sans trop forcer.

Si votre activité professionnelle n’implique pas d’efforts physiques importants, vous pouvez la reprendre immédiatement, en vous ménageant des moments de repos et de marche.

Si votre activité professionnelle implique des efforts physiques importants, le chirurgien vous prescrira un arrêt de travail.

Une douleur lors des efforts de contraction des muscles abdominaux (toux, éternuement, changements de position) est normale.

La survenue d’ecchymoses (« bleus » comme si l’on avait pris un coup) au niveau de l’aine ou des parties génitales est fréquente et sans gravité.

La douche (pas le bain) est autorisée dès le lendemain de l’intervention.