Hernies rares

logo2fr

Hernie crurale

La hernie crurale ou fémorale siège au niveau de l’aine, mais s’extériorise par un orifice différent de la hernie inguinale. L’orifice crural est situé en effet un peu plus bas que l’orifice inguinal, au contact des vaisseaux fémoraux.

Le traitement se fait par les mêmes techniques que pour la hernie inguinale.

Cette hernie est beaucoup plus rare que la hernie inguinale, elle s’extériorise au-dessous du pli de l’aine, elle est habituellement de petite taille et il peut être difficile d’en faire le diagnostic.

Du fait de la petite taille de l’orifice le risque d’étranglement de l’intestin dans cet orifice est élevé. Dans ce cas, le temps est compté, il faut intervenir dans un délai de six heures maximum pour éviter d’avoir à pratiquer une résection intestinale.

Le risque de décès après hernie crurale étranglée est élevé encore de nos jours, notamment chez les personnes âgées, c’est pourquoi toute hernie crurale diagnostiquée doit être opérée de principe.

Hernie de Spiegel

C’est une variété de hernie rare qui siège un peu plus haut que la région inguinale. Son diagnostic est parfois difficile, surtout si elle est de petite taille. Le traitement peut se faire par cœlioscopie ou par abord direct.